logo remouleur.jpg
(aucun message)

Des origines ... au concept

Depuis la nuit des temps, bien avant de maitriser le feu, l'homme a éprouvé la nécessité de s'équiper d'accessoires en tous genres, pour assurer sa survie, ou du moins en améliorer les conditions. C'est en frappant puis en frottant inlassablement des éclats de pierre, qu'il a compris l’intérêt du polissage, puis de l'affûtage.
Durant des millénaires, il a cherché à améliorer les techniques en fonction de ses besoins; tantôt pour chasser, dépecer la viande et travailler les peaux, aménager un abri, mais aussi et surtout pour se défendre.
 
Au fil du temps, les matériaux aussi ont évolué, après les os, le bois et la pierre, ils sont devenus de plus en plus sophistiqués avec la maîtrise du feu... Ainsi, les techniques évoluant au fil des millénaires et grâce a l'apparition du fer puis du bronze, certains de nos ancêtres se sont spécialisés dans l'art de la fabrication d'outils et d'armes de plus en plus perfectionnés.
 
De nos jours certains ont encore le souvenir du vitrier, du chiffonnier, du raccommodeur de faïence ou du rémouleur ambulant qui , de rues en rues et de villes en villages, savait se faire apprécié et souvent même désiré de nos aïeux et ce, jusqu'au milieu des années 50, c'est à dire au moment où les industriels ont commencé a inonder nos étals et nos cuisines avec de l'inox, tout en nous martelant que tout autre lame était a bannir car fragile, difficile d'entretien et pas moderne...donc désuet.
 
Quant à notre bon vieux Rémouleur, ayant de moins en moins de lame a se mettre sur la meule, il devint difficile d'en vivre et le métier, comme tant d'autres, a fini par s'éteindre...
 
Aujourd'hui, qui de nous n'a au fond de son tiroir, des couteaux qui ne tranchent plus ...?, des ciseaux qui ne coupent plus ...? A chaque fois, faute de mieux, nous les utilisons en pestant et ... nous les remettons a nouveau dans le tiroir, en espérant bien ne pas a avoir a les ressortir de sitôt ...
Puis un beau jour, par manque d'alternative, nous décidons d'en acheter des neufs, alors que partout, nous clamons le développement durable... le tri des déchets... tout en dénonçant la surconsommation, les mauvaises habitudes des autres etc, etc.
Mais immanquablement, a plus ou moins brève échéance, ils finiront par rejoindre les précédents... 
 
         Alors qu'il aurait simplement suffit de les faire affûter !!!
                                                       
Pour un prix modique, retrouvons ce vrai plaisir, tellement agréable, d'avoir toujours sous la main ses couteaux, ses ciseaux ou tout autre outil toujours impeccablement aiguisé, prêt a servir !!!
Grâce a l'atelier mobile du RÉMOULEUR DE TOURAINE, doté d'un équipement spécifique, je suis en mesure de réaliser sur place, un travail de qualité professionnelle.
 
Ainsi ne perdez plus votre temps en essayant d'aiguiser vos lames sur des outils d'importation (la plupart du temps d'origine douteuse et bas de gamme) avec toutes les chances de les martyriser et a la clé, un résultat souvent décevant.
 
Le temps de vos emplettes, retrouvez moi sur l'un des nombreux marchés de Touraine ou sur le parking du magasin  METRO  réservé aux professionnels
 
Je me rends également chez tous professionnels 
 uniquement l'après midi, sur rendez - vous.
 
Dans tous les cas, LE RÉMOULEUR DE TOURAINE prendra soin, comme pour soi, à aiguiser vos lames dans les règles de l'art, c'est a dire sur une meule a eau.
 
vous ne le regretterez pas ...    à vous couper le souffle !

 
Dominique BOUCHER
ce site a été créé sur www.quomodo.com